Séjour en Iran : Voyage dans le temps à la découverte de sites historiques du pays

L’Iran est en bonne voie de devenir une destination incontournable dans le domaine du tourisme mondial. Force est en effet de constater que de plus en plus de voyageurs s’intéressent à ce magnifique pays qui a encore beaucoup à dévoiler à ses visiteurs.

Le patrimoine historique iranien compte parmi les plus grands atouts de cette destination. Il comble les envies de découvertes de ceux et celles qui aiment les voyages enrichissants. Un petit voyage dans le temps en Iran est donc le projet idéal pour les prochaines vacances. Voici alors quelques-uns des sites historiques à ne pas rater sur place.

Persépolis

D’abord, localisée dans la plaine de Marvdasht, la cité de Persépolis a été une capitale de l’Empire perse achéménide. Elle se situe plus précisément au pied de la montagne Kuh-e Rahmat, au nord-est de la ville iranienne de Shiraz. Persépolis constitue l’un des sites archéologiques les plus importants du territoire iranien. Les circuits sur mesure en Iran passent presque tous par ce trésor du patrimoine historique du pays.

Par ailleurs, construite en 521 av. J.-C suivant l’ordre du roi Darius Ier, la cité de Persépolis se distingue notamment par son style architectural impressionnant. Des sculptures en pierre, des statues, ainsi que des bas-reliefs d’une étonnante beauté sont à voir sur place. Les vacanciers y découvriront les vestiges de la grandeur passée de l’Empire perse.

Ameri House

Ensuite, l’Ameri House est une attraction historique immanquable. On l’a édifié pour servir de résidence familiale à Agha Ameri, gouverneur de la ville de Kashan, sous le règne de la dynastie Zand. Aujourd’hui, l’Ameri House est restaurée et transformée en hôtel arborant un style architectural traditionnel. L’ancienne résidence accueille les visiteurs locaux et étrangers pour dévoiler ses trésors. Ces derniers sont notamment des cours (au nombre de 7) aux jardins splendides et aux fontaines majestueuses, ainsi que des dizaines de chambres à l’aménagement intéressant et aussi deux bains publics.

Towers of silence de l’Iran

Towers of silence ou Tours du silence sont des monuments historiques de forme circulaire. On peut les retrouver dans quelques pays du monde, dont l’Iran. Un pays qui a pratiqué (et toujours pratiqué par l’Inde notamment) le zoroastrisme. Ce dernier étant une religion monothéiste dans l’ancien Iran. Pour une découverte du patrimoine historique iranien, les « towers of silence » sont à observer dans la ville de Yazd qui est la capitale de la province éponyme.

De plus, ses structures sont des édifices utilisés pour l’accomplissement de rites funéraires. Selon la croyance dans l’antiquité perse, les corps des défunts, une fois leur âme « emportée par le vent », sont impurs et ne doivent pas souiller ni la terre, ni l’eau, ni le feu. Les cadavres sont par conséquent enduits de cire avant d’être mis en terre. Ou ils sont encore exposés dans les « tours du silence » pour être dévorés par les oiseaux de proie.

Imam Reza Holy Shrine

Le Mausolée de l’Imam Reza se trouve dans la deuxième plus grande municipalité d’Iran. Il a été érigé en l’honneur du 8e des Douzes Imams du chiisme duodécimain du nom d’Ali al-Reza. Le Mausolée accueille environ 30 millions de visiteurs chaque année. C’est sans conteste le lieu historique et culturel à ne surtout pas négliger dans un circuit touristique en Iran. Le Mausolée ou l’« Imam Reza Holy Shrine » en anglais abrite dans son enceinte la mosquée Goharshad. Ce dernier qui est l’une des plus grandes mosquées au monde.



Laisser un commentaire