Quels sont les rôles tenus par un syndic de copropriété ?

syndic de copropriété

L’activité du syndic de copropriété est réglementée par la loi Hoguet datant du 2 juillet 1970 sur l’exercice de ses professions immobilières et par la loi du 1à juillet 1965 sur la copropriété. En principe, toute propriété bien digne de ce nom doit disposer d’un syndic. À son tour, le syndicat des copropriétaires est libre de confier la gestion de la copropriété à un professionnel de l’immobilier ou à un copropriétaire. Et ce, autour d’une assemblée générale organisée à cet effet.

Sans plus attendre, retrouvez dans cet article les principaux rôles du syndic de copro.

Organisateur et médiateur au sein de l’immeuble

Un syndic de copropriété est généralement chargé de faire appliquer le règlement de copropriété par tous les occupants d’un immeuble. Il se charge également de la mise en œuvre des décisions votées par les membres de l’assemblée générale des copropriétaires.

Les missions attribuées au syndic de copropriété sont très nombreuses. À savoir que ce professionnel s’occupe :

  • De l’administration et de la conservation de l’immeuble ;
  • De l’établissement des contrats d’assurance de l’immeuble, de la négociation et signature des contrats d’entretien ;
  • De la mise en place du budget prévisionnel, des comptes du syndicat des copropriétaires ainsi que des décomptes individuels des charges des propriétaires de l’immeuble ;
  • Du recouvrement des charges au sein de chaque copropriétaire et de l’archivage des documents de la copropriété ;

Aussi, il se trouve que le syndic de copropriété est le représentant légal du syndicat de copropriétaires. Il est à ce titre tenu de le représenter devant la justice.

Tous les ans, le syndic de copropriété doit organiser une assemblée générale. Les décisions convenues durant ce rendez-vous annuel serviront dans la réalisation du bilan des actions menées au cours des douze derniers mois. C’est également lors de cette rencontre que le vote du budget prévisionnel de l’année à venir a lieu. Le but étant d’assurer le bon fonctionnement de l’immeuble.

Les essentiels au syndic de copropriété

Dans le cadre de l’exercice de ses missions, un syndic de copropriété est tenu de disposer d’une carte professionnelle.

De la même manière, il est tenu de procéder à l’ouverture d’un compte bancaire ou postal séparé au nom de la copropriété. Ceci est valable si l’assemblée générale des copropriétaires ne vote pas autre chose.

En effet, s’il s’avère que les copropriétaires ont décidé d’élire l’un des leurs, la personne désignée doit obligatoirement ouvrir un compte bancaire séparé au nom du syndicat des copropriétaires.

Le syndic de copropriété doit également avoir signé un contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle. De la même manière, il doit disposer d’une garantie financière suffisante pour la couverture des fonds de l’ensemble des syndicats gérés. À peu près 110 000 euros minimums.

Conclusion

Ce sont pour ainsi dire les principaux rôles et missions d’un syndic de copropriété. En raison de l’importance de ces tâches, il est primordial de bien choisir ce représentant de votre immeuble. De quoi assurer la bonne gestion de copropriété et de la vie de l’ensemble.

Lisez par la suite, tout ce qu’il faut savoir le guide de projet d’ouverture d’une agence création site web e-commerce

Laisser un commentaire